Fédération des Barreaux d'Haïti (FBH)


En 1998, les barreaux d'Aquin, des Cayes, des Gonaïves, de Jacmel, de Jérémie, de Port-de-Paix, de Port-au-Prince et de St-Marc, soit 8 barreaux sur les 15 existant à l'époque, se sont retrouvés sur la côte des Arcadins à Montrouis en vue d'explorer l'idée de lancer une association nationale d'avocats. Me Michel Donatien, Bâtonnier ad intérim de Port-au-Prince en remplacement de André Charlemers en convalescence, assumait la présidence avec mission de doter de ses premiers statuts la structure dénommée Fédération des Barreaux d'Haïti.

Le projet a fait son chemin, en 2002 les barreaux pionniers ont adopté les statuts de la Fédération des Barreaux  d'Haïti (FBH) avec le siège social à Port-au-Prince. D'autres barreaux tels que: Anse-à-Veau, Cap-Haïtien, Petit-Goâve, Fort-Liberté ont par la suite adhéré à la FBH. Des Barreaux existant seuls: Hinche, Mirebalais et Grand-Rivière du Nord ne n’avaient pas adhéré.

En vertu des dispositions transitoires de l'article 48 des statuts de 2002, Me Rigaud Duplan, Bâtonnier de Port-au-Prince a été désigné Président. La première élection a eu lieu à l'été 2003 et, Me Emmanuel Salnave, Bâtonnier du Cap-Haïtien, a été élu Président. Suite aux soubresauts politiques, à l'immobilisme du Conseil d'Administration, aux changements de dirigeants dans les différents ordres d'avocats, la FHB a connu une très longue période d'inactivité de 2004 à 2011. Entretemps, le panorama judiciaire a changé avec la création de trois (3) nouvelles juridictions de 1ère Instance ce qui a entraîné l'émergence de trois (3) ordres d'avocats (Coteaux, Croix-des-Bouquets, Miragoâne). Actuellement, les dix-huit (18) barreaux sont attachés aux dix-huit (18) juridictions de Tribunal de 1ère Instance. (d'Aquin, Anse-à-Veau, Cayes,Cap-Haïtien, Coteaux, Croix-des-Bouquets,Fort-Liberté, Grand-Rivière du Nord, Gonaïves, Hinche, Jacmel, Jérémie, Miragoâne, Mirebalais, Petit-Goâve, Port-de-Paix, Port-au-Prince et St-Marc)

En 2011, les initiatives combinées des bâtonniers de Port-au-Prince et des Gonaïves: Carlos Hercule et Néhémy Joseph ont abouti à la réactivation de la FBH et à un consensus pour la présidence dévolue au Bâtonnier de Port-au-Prince; et le siège de l’Assemblée des Bâtonniers au Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) est attribué au Bâtonnier des Gonaïves.
Lors du 4è congrès de la FBH à Port-de-Paix, Me Carlos Hercule a été reconduit à la présidence. Depuis le 05 décembre 2015, l'assemblée générale, au cours du 5è Congrès à l'Iles-à-Vaches, a élu  Me Stanley Gaston, Bâtonnier de Port-au-Prince, pour un mandat de deux ans.

Les principales activités de la FHB sont le Congrès qui a lieu tous les deux ans et les retraites organisées par rotation dans les dix-huit (18) barreaux membres de la FBH. Les décisions de la FHB sont prises sous forme de résolutions adoptées pour la grande majorité par consensus ou par convention bilatérale ou multilatérale.

La FBH désigne des membres auprès des institutions publiques suivantes: Le Conseil Supérieur du Pouvoir judiciaire (CSPJ), l'Ecole Nationale de la Magistrature (EMA), le Bureau du Contentieux Electoral National (BCEN) attaché au Conseil Electoral Provisoire.

Militants

En incompatibilite

Stagiaires

Tout droits réservés © 2016